Dealer City: Les bons coups de 2016

Dealer City: Les bons coups de 2016

Le partenariat avec Evolio s’est avéré une réalisation majeure chez DealerCity en 2016. « Plutôt que d’essayer de s’éparpiller et de se concurrencer les uns les autres, nous avons réuni nos forces pour toujours mieux servir nos clients », souligne Zouhaire Sekkat, directeur général de DealerCity Canada.

Et comme deuxième réalisation d’importance, la sortie de la plateforme SMART a totalement modifié le paradigme sur ce type de produit offert sur le marché. « Puisque l’on remet le contrôle de leur site dans les mains des clients, ils peuvent ainsi l’enrichir, l’adapter à leurs besoins d’affaires, permanents ou non, soit avec une campagne, un évènement, une promotion ou de nouvelles offres. Avec ces outils, les concessionnaires peuvent se démarquer efficacement et rapidement de leur compétition », explique monsieur Sekkat.

Cox Automotive

Une nouvelle version de la plateforme SMART sera d’ailleurs lancée en fin d’année. « Nous espérons que tous ces changements apporteront une valeur ajoutée à nos clients. »

 

CarFax

LES SOUHAITS DE 2017

En cette nouvelle année, DealerCity consolidera son partenariat avec Evolio et poursuivra ses objectifs. La façon de faire de DealerCity, c’est-à-dire de ne pas imposer de contrat à ses clients, peut paraître risquée, mais n’est-ce pas le gage d’une confiance basée sur la satisfaction ? « S’ils sont contents, nos clients restent avec nous ; s’ils ne sont pas contents, ils sont libres de se chercher un nouveau partenaire », résume clairement le d.-g. « Le mot-clé ici est ’’contents ’’, ajoute-t-il. Un service de qualité qui répond vite et bien à nos clients, c’est notre objectif numéro un. Ce n’est que de cette façon que nous gardons notre clientèle et c’est ce qui nous permet d’aller de l’avant ».

Bien entendu, l’entreprise continuera d’améliorer sa plateforme SMART au fil des mois puisqu’elle sert d’assise à ce fameux service à la clientèle.

Enfin, si Zouhaire Sekkat n’avait qu’un souhait à émettre, ce serait de voir le marché de l’automobile québécois arriver au même niveau que dans d’autres pays et ainsi permettre au consommateur de non seulement magasiner sur la Toile mais aussi de commander et acheter son véhicule en ligne.

 

Sur la photo: La force de vente du Québec de DealerCity : Caroline Bouchard, Mona Potvin, Joey Forgione, Louis-Philippe Gélinas, Paméla Doucet, Daniel Ferland, Andréanne Germain et Gabrielle Dumas.

 

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<