Dans mes réseaux: Créer son image de marque humaine

« Et puis, comment ça se passe au niveau RH ? Avez-vous beaucoup de mal à trouver de bons employés ? » Cette question est devenue si commune depuis quelque temps, on la pose pour entretenir la conversation en connaissant presque d’avance la réponse… 

 

« …quand je dois afficher une offre d’emploi, je reçois des dizaines de candidatures intéressantes. » 

 

Pourtant, lorsque je l’ai lancée à Stéphane Bergeron, directeur général chez Rocoto Toyota à Chicoutimi, il m’a répondu l’inverse de la réponse attendue. « On est vraiment chanceux, on a une équipe solide qui reste avec nous, et quand je dois afficher une offre d’emploi, je reçois des dizaines de candidatures intéressantes. » 

N’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité. Seulement de la chance ? Je ne crois pas. À une époque où les postes vacants se multiplient, où les offres d’emplois sont légion et où les affiches NOUS EMBAUCHONS recouvrent la façade de plus en plus d’entreprises, celles qui semblent immunisées contre la pénurie de main-d’œuvre font assurément quelque chose de différent.

Stéphane Bergeron, directeur général chez Rocoto Toyota à Chicoutimi.

 

 

Que font-ils de différent ? Entretien avec Stéphane Bergeron 

 

Impliqué à temps plein dans l’entreprise familiale depuis plus d’une dizaine d’années, Stéphane a rapidement pris en charge le volet marketing et création de contenu de la concession. Il se rappelle : « Au même moment où les médias sociaux devenaient populaires, Toyota entreprenait de rajeunir et de dynamiser sa marque et ses modèles. Le timing était idéal ! »

Par la grande accessibilité de la publicité radio et télé en région, le concessionnaire de Chicoutimi avait déjà l’habitude de créer du contenu vidéo original pour ses réclames publicitaires. Cela lui a permis d’adapter cette approche aux plateformes de l’heure, de façon toute naturelle : « Tant pour nos pubs télé que maintenant dans notre contenu Web, on veut avant tout que les gens se reconnaissent dans nos publications et qu’ils aiment consommer nos messages », déclare M. Bergeron. 

 

« On a toujours fait de la pub dans le but de travailler l’image de notre entreprise, et non pour générer des ventes immédiates, affirme-t-il. Tout le monde annonce des voitures, ce n’est pas en faisant la même chose qu’on peut se démarquer. »

 

Ski, kayak, vélo… Le concessionnaire exploite les attraits de son vaste territoire à bon escient pour produire du contenu qui rejoint sa clientèle. « On a toujours fait de la pub dans le but de travailler l’image de notre entreprise, et non pour générer des ventes immédiates, affirme-t-il. Tout le monde annonce des voitures, ce n’est pas en faisant la même chose qu’on peut se démarquer. On accompagne nos clients dans leur style de vie, c’est ce qu’on veut illustrer. »

 

Les gens avant les paiements : un plan gagnant… pour le recrutement !

 

« …alors pour se démarquer, on doit s’assurer de vendre aussi qui on est !  »

 

S’il inclut évidemment les offres tactiques mensuelles dans sa stratégie publicitaire, il ne s’en contente pas. « Notre constructeur et la région font déjà un excellent travail pour montrer les véhicules et les offres. Mais on est 68 concessionnaires Toyota au Québec, alors pour se démarquer, on doit s’assurer de vendre aussi qui on est !  » Pour y arriver, le DG trentenaire met fréquemment à l’avant-plan les membres de son équipe. « La différence de l’expérience chez Rocoto Toyota, ça passe par les employés, qui sont sur le plancher au quotidien. C’est du vrai monde, des gens de la région et leurs clients les reconnaissent dans notre contenu. »

« On gère notre entreprise humainement, on offre d’excellentes conditions et on s’organise pour que nos gens soient bien. Ça crée une proximité, un lien de confiance qui ne pourrait pas être aussi fort autrement. » C’est notamment grâce à cette dynamique que Stéphane Bergeron peut exposer son équipe avec confiance, sans craindre de les perdre. Au contraire : des employés heureux en parlent dans leur réseau, ce qui permet de générer davantage de références directes… tant pour acheter un véhicule que pour se joindre à l’équipe !

« Ça fait des années que les gens voient passer régulièrement notre staff, nos événements, nos activités… Chaque fois, ils voient qu’on a du plaisir à travailler ensemble, qu’on s’implique dans la région, que l’ambiance est agréable. Ça rend tout le processus d’embauche beaucoup plus facile parce qu’on a déjà plusieurs candidats intéressés lorsqu’on ouvre un poste, affirme Stéphane Bergeron en insistant sur l’importance de le démontrer et de le mettre de l’avant continuellement. Ça n’aurait clairement pas le même impact si on se contentait de l’écrire à la fin de nos offres d’emploi ! »

 

Chez Rocoto Toyota, le terme « vente privée », on ne connaît pas. Comme pour le reste de leurs efforts marketing, ils préfèrent jouer sur le long terme que de viser les ventes rapides. 

 

Cette philosophie se reflète même au niveau événementiel. Que ce soit lors des événements locaux dans lesquels ils s’impliquent ou de ceux directement organisés en concession, pour présenter un nouveau modèle par exemple, l’objectif reste le même : les relations. Chez Rocoto Toyota, le terme « vente privée », on ne connaît pas. Comme pour le reste de leurs efforts marketing, ils préfèrent jouer sur le long terme que de viser les ventes rapides. 

Mais pourquoi diable voudrait-on dépenser de l’argent pour organiser un événement qui n’a pas pour but de conclure un maximum de transactions dans un temps record ? « Non seulement c’est cool pour le staff, mais ça nous permet de rappeler nos clients, de reprendre contact, de les inviter à venir passer un bon moment avec notre équipe et découvrir les nouveaux modèles dans une ambiance décontractée et sans pression », affirme Stéphane Bergeron. Pour lui, ce genre d’événements contribue grandement à tisser des liens qui se traduisent en une plus grande fidélité, et ce, autant de la part des clients que de celle des employés. 



Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page