Jean Leblanc

CSI : OUI, MAIS POUR LES BONNES RAISONS !

 

Posons-nous plutôt la question : à qui sert le CSI ? Au manufacturier ou à notre client ?

Étant donné les grandes sommes d’argent que nous investissons dans la publicité, nos infrastructures et notre personnel, nous devrions penser en premier lieu à notre client. Servons nous des rapports de CSI pour améliorer la satisfaction des clients.

 

LA RECETTE

Souvent, dans mes réflexions, je me sers d’un propos que j’ai retenu du motivateur Jean-Marc Chaput durant l’une de ses conférences : « Savez-vous pourquoi un rétroviseur a 6 pouces et un pare-brise, 6 pieds ? C’est mauditement plus important de regarder en avant qu’en arrière ! Servons-nous du passé pour visionner nos erreurs mais regardons vers l’avant avec optimisme. »

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page