Conseillers en ventes de véhicules et Facebook : faire sa marque sociale

Conseillers en ventes de véhicules et Facebook : faire sa marque sociale

Socialiser sur Facebook en tant que marque est un processus ardu. Par contre, tout individu peut aisément devenir « social » sur cette plateforme. Plutôt que d’utiliser le profil Facebook du concessionnaire pour lequel ils travaillent, certains conseillers se créent un profil commercial à eux et se présentent comme « monsieur ou madame X, votre conseiller/ère pour une marque donnée ». C’est une pratique qui gagne en popularité dans l’industrie parce qu’elle permet aux conseillers de sortir de la salle d’exposition de manière virtuelle.

 

Peu importe le spécialiste en marketing que vous consulterez, il vous dira qu’il faut rejoindre les clients là où ils se trouvent. Et par les temps qui courent, les clients sont sur les médias sociaux. Détrompez-vous; la publicité traditionnelle n’est pas morte et enterrée, mais le positionnement « social » sur le fil d’actualité Facebook est sans nul doute la tendance.

Sirius: Application

Facebook est une plateforme particulière; vous l’aurez probablement constaté. Elle vit grâce aux gens et à ce qu’ils partagent, elle se transforme grâce aux interactions. Finalement, son algorithme fournit aux utilisateurs des contenus et des publicités selon leurs intérêts.

Or, une entreprise qui désire prendre part au jeu ne peut embarquer dans la danse avec des contenus strictement publicitaires; pousser constamment des promotions et rabais peut la pénaliser parce que ces contenus s’adaptent peu à un contexte social. « Je crois que les concessionnaires sont en retard sur le plan du marketing social », explique Jean-François Pilgrim, conseiller aux ventes chez Métro Mazda, où l’utilisation de Facebook comme outil de marketing est, selon lui, sous-exploitée.

Par contre, chez Amos Toyota, à l’autre bout de la province, c’est une tout autre affaire. « La concession, qui a une forte présence sur Facebook, nous encourage fortement à nous représenter en tant que conseillers avec nos propres pages, et l’on nous fournit même du budget pour les concours. C’est logique, nous sommes quatre conseillers, ça fait quatre fois plus de portée que la page de la concession », affirme Vicky Côté, conseillère chez Amos Toyota.

 

Influencer aujourd’hui, vendre demain

Parce que les gens qui suscitent beaucoup d’intérêt attirent d’autres gens, ils deviennent indirectement des influenceurs.

Même si la glace est plus facilement brisée en tant qu’individu comparativement à une entreprise, la création de contenu pour faire sa marque sur les fils d’actualité toujours plus encombrés requiert de la discipline, du temps et parfois de l’argent. « La discipline est la clé, affirme Jean-François Pilgrim, faire du contenu, ça prend du temps et c’est parfois difficile. De plus, ça ne paye pas immédiatement. »

En outre, Facebook devient un autre moyen de communication grâce à sa messagerie, qui doit être vérifiée en tout temps. « On doit offrir un service adapté. Les gens sont pressés, ils ne veulent pas passer 2-3 heures en concession. Communiquer toutes les informations à l’avance via la messagerie Facebook, ça prépare l’acheteur et lorsqu’il arrive en concession, il sait exactement ce qu’il veut et est prêt à passer à l’achat », explique Philippe Dubé, conseiller aux ventes chez Olivier Kamouraska Chrysler.

Nous avons interrogé trois conseillers aux ventes actifs sur Facebook. Ils ont partagé leurs pratiques et leurs astuces. Jean-François Pilgrim (Métro Mazda), qui a une solide expérience en publicité en ligne; Vicky Côté (Amos Toyota), qui a récolté plus de 2000 mentions « J’aime » en l’espace de deux semaines; et Philippe Dubé (Olivier Kamouraska Chrysler), qui attribue 20 % de ses ventes à ses activités sur Facebook.

 

Vicky Côté

Vicky Côté, Amos Toyota : Communauté de 2320 personnes acquise en à peine deux semaines

Sur Facebook depuis : Quelques semaines seulement!

Lien vers la page Facebook: https://www.facebook.com/Vicky.Conseillere/posts_to_page/

Nombre de mentions J’aime : 2320

Contenus principaux publiés : Concours, photos, contenus partagés du concessionnaire et du constructeur, articles de publications connues

Investissement $ sur Facebook (Sponsorisation, annonces, etc.) : Non

Autres médias sociaux : Non

Soutien du concessionnaire : Énorme, le concessionnaire fournit le budget pour les concours

Publicités ailleurs : Non

Ventes directes attribuables à Facebook : Non, mais énormément d’intérêt

À l’avenir : Rien dans les plans, pour l’instant!

 

Philippe Dubé, Olivier Kamouraska Chrysler : Conseiller dans une petite communauté

Sur Facebook depuis : 2016

Lien vers la page Facebook: https://www.facebook.com/Philippe-Dubé-Conseiller-aux-Ventes-Olivier-Kamouraska-Chrysler-1409576579353915/

Nombre de mentions J’aime : 198

Contenus principaux publiés : Photos avec les clients, véhicules vedettes, événements

Investissement $ sur Facebook (Sponsorisation, annonces, etc.) : Non, pas encore rendu là

Autres médias sociaux : Instagram

Soutien du concessionnaire : Oui, le concessionnaire partage beaucoup de contenu avec moi

Publicités ailleurs : Commandite un trou sur le parcours de golf

Ventes directes reliées à Facebook : Oui. 20 % de mes ventes sont attribuables à mes activités sur Facebook

À l’avenir : Publier davantage de contenu

 

Jean-François Pilgrim

Jean-François Pilgrim, Métro Mazda : Formation en publicité, 7e meilleur vendeur Mazda au Canada

Sur Facebook depuis : 2015

Lien vers la page Facebook: https://www.facebook.com/representantautomobile/

Nombre de mentions J’aime : 248

Contenus principaux publiés : Concours, vidéos

Investissement $ sur Facebook (Sponsorisation, annonces, etc.) : Entre 100$ – 300$ par mois. 

Autres médias sociaux : Non

Soutien du concessionnaire : Moyen

Publicités ailleurs : Oui, panneaux publicitaires

Ventes directes reliées à Facebook : Non, mais énormément d’intérêt

À l’avenir : Faire de la publicité ciblée selon les intérêts sur Facebook, développer un site Internet, faire du contenu plus élaboré, récolter plus de mentions J’aime, être à l’affût des nouvelles tendances

 

À propos de l'auteur

Louis-Philippe Dubé

Louis-Philippe est un irréductible amateur d’automobiles depuis son plus jeune âge. Ancien propriétaire d’un atelier de mécanique automobile qui assurait également la distribution de lubrifiants et produits d’entretien auprès d’ateliers d'un bout à l'autre du pays, Louis-Philippe partage ses connaissances avec les passionnés de l’automobile par le biais de magazines, de sites web et de blogues. Il couvre aujourd’hui l’actualité automobile, les événements spéciaux et effectue des essais de tous genres.

écrire un commentaire

<