Consultant automobile

Un conseiller n’est pas un vendeur

Bien sûr, le résultat dépendra de la confiance et de la relation qui s’installeront entre « elle » et votre client. Oui, j’ai bien dit « elle » en voulant parler d’une « femme ». Bien qu’un homme puisse faire tout aussi bien le travail, ne soyons pas hypocrite… Une femme très compétente risque de créer un meilleur effet sur la clientèle masculine, tout comme la clientèle féminine risque de ressentir une confiance plus grande envers une femme. Je suis bien conscient que ce commentaire va m’attirer une pluie de critiques, mais j’assume ma recommandation.

Également, cette personne s’occupera de remercier votre client à son départ, lui expliquera l’importance du sondage de satisfaction qu’il recevra du constructeur. Elle devra aussi communiquer avec ce client pour s’assurer de sa satisfaction à la suite de sa visite, ainsi que pour l’inviter à sa prochaine visite d’entretien, communiquer avec lui s’il y a un rappel sur son véhicule, etc. Bref, cette personne sera la personne-ressource pour écouter votre client et communiquer avec lui. J’appelle cette personne une « super relationniste ».  

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page