Concessionnaires et clients s’unissent pour contrer la distraction au volant

Concessionnaires et clients s’unissent pour contrer la distraction au volant

Depuis le 1er mars, chaque client qui franchit les portes d’une concession automobile au pays est invité à s’engager dans la lutte contre la distraction au volant, un comportement dangereux qui est responsable d’environ quatre millions d’accidents annuellement en Amérique du Nord !

 

Trader

Les clients qui se présentent chez un concessionnaire participant peuvent signer la liste d’engagements en ligne, à l’adresse www.distractionfree.ca

 

TOUT LE MOIS DE MARS

Le mois de mars se déroulera donc à l’enseigne de la 3e campagne annuelle Les concessionnaires automobiles contre la distraction au volant, à l’échelle du Canada. Des centaines de concessionnaires automobiles y participent. En soutenant cette cause importante, ils visent à recueillir durant le mois plus de 20 000 engagements de la part de leurs clients, leur communauté et leurs employés. Ils unissent leur voix pour dire : « Nous sommes contre la distraction au volant ! »

Les clients qui se présentent chez un concessionnaire participant peuvent signer la liste d’engagements en ligne, à l’adresse www.distractionfree.ca, ou ils peuvent en tout temps afficher leur engagement sur leur page personnelle Twitter ou Facebook, à l’aide du mot-dièse #Sauvezdesvies.

Linda Leo, qui est responsable de la campagne contre la distraction au volant chez West Coast Kia, à Pitt Meadows, en Colombie-Britannique, fait partie des quatre concessionnaires vedettes de la campagne 2017, les trois autres étant Linda Thomas, de Applewood Kia à Surrey (en C.-B.), Kerry Kooi de Waverley Mitsubishi à Winnipeg (Manitoba), et Sébastien Roy de Régate Kia à Valleyfield.

Leo, qui s’est démarquée pendant les campagnes précédentes, est déterminée à redoubler d’ingéniosité pour s’assurer que ses clients comprennent l’importance de se concentrer sur la route lorsqu’ils conduisent. «West Coast Kia participe activement à la campagne contre la distraction au volant depuis le début. Nous souhaitons vivement impliquer nos clients dans cette cause qui nous est si chère, a-t-elle déclaré. D’expérience, je sais que c’est facile d’amorcer la conversation avec les gens. En fait, une conversation rapide ou un bref rappel auquel on a ajouté un soupçon de passion peut potentiellement et rapidement avoir un impact réel sur la cause. »

 

UNE INNITIATIVE DU GROUPE LGM

Le Groupe financier LGM a lancé la campagne en 2015, y voyant une bonne plateforme pour l’implication des concessionnaires automobiles canadiens dans la lutte contre un problème grandissant qui touche de très près l’industrie.

La campagne vise à enseigner aux conducteurs des solutions faciles et simples pour éviter les distractions en conduisant, notamment en utilisant le mode Bluetooth mains libres et en éliminant toute source potentielle de distraction avant de partir.

 « Bien que nous constatons un nombre grandissant de concessionnaires participant à la campagne, année après année, notre priorité pour 2017 est de multiplier le nombre d’engagements en ligne de la part des concessionnaires et de leurs clients», déclare Marc-André Lefebvre, vice-président des ventes (Québec) et dirigeant de la campagne chez LGM. « D’ici la fin du mois, nous espérons dépasser le but que nous nous sommes fixé en 2017, c’est-à-dire obtenir plus de 8 000 engagements. En fait, nous désirons doubler le nombre d’engagements recueillis l’année dernière. J’ai confiance que nous atteindrons notre but, car après tout, nous avons affaire à un groupe de concessionnaires passionnés! ».

D’ailleurs, si vous regardez dans le coin supérieur droit du site d’AutoMédia, vous apercevrez le compteur qui indiquera durant tout le mois de mars le nombre d’engagements enregistrés. L’objectif : plus de 8 000 !

 

Sur la photo:

Linda Leo est responsable de la campagne contre la distraction au volant chez West Coast Kia, à Pitt Meadows, en Colombie-Britannique.

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<