Christian Morin: De Dilawri à ALBI

Christian Morin: De Dilawri à ALBI

Après avoir passé les deux dernières années à superviser l’entrée et l’expansion du Groupe Dilawri dans la Belle Province, Christian Morin, 36 ans, a déménagé ses pénates chez le Groupe ALBI le Géant. En tant que vice-président aux ventes, il s’attend à ce que son mandat s’élargisse au fil des prochains mois mais, pour l’instant, il concentre ses efforts sur la concession ALBI Hyundai Châteauguay.

« Peu importe les projets spéciaux que me réserve le président Denis Leclerc, j’aimerais conserver la direction de la concession car elle me permet de garder la touche au plan des ventes et de continuer à prendre le pouls de la clientèle, ce qui est essentiel pour évoluer et innover », explique celui qui a aussi travaillé jadis pour les fabricants Kia et Mazda.

Trader

L’année 2016 à Hyundai Châteauguay s’est terminée avec quelque 700 ventes de voitures neuves. « Pour 2017, je vise 1000. Si je compare, nous avions fait 44 ventes en mars 2016 et, pour les premiers 22 jours de mars 2017, nous étions déjà à 52. J’ai confiance », dit M. Morin.

 

Mais pourquoi quitter un groupe pour un autre ?

« J’ai beaucoup appris chez Dilawri, particulièrement au plan de la structure, des rapports, du suivi, etc. Mais si je voulais me dépasser, je devais me tourner vers les bureaux-chefs situés à Toronto et Vancouver. De plus, je veux tripper ! Or, quand je parle avec Denis, nous discutons toujours de visions qui voient loin ! Je le connais depuis 16 ans, depuis l’époque de Kia. Mon intensité ressemble à la sienne. Et j’aime le fait que lorsqu’il qu’il dit qu’il va faire quelque chose, il le fait », explique Christian, papa depuis peu de Brooklyn, 5 mois.

Aux dernières nouvelles, le poste de M. Morin chez Dilawri n’avait toujours pas été comblé. Son ancien patron, Stephen McDonnell, v.-p. des opérations, est venu de Toronto pour assurer l’intérim en attendant de trouver le remplaçant idéal.

Du côté du Groupe ALBI le Géant, on remarque que Denis Leclerc s’entoure de plus en plus de gens qui possèdent une expérience corporative. Rappelons par exemple qu’il peut depuis janvier dernier compter sur Claude Brunet, l’ancien numéro un de Nissan Canada au Québec et dans les Maritimes, pour redresser les bilans de ALBI Nissan Île-Perrot et ALBI Nissan Vaudreuil.

« ALBI est tellement bien implanté dans la région du grand Montréal. Et je partage totalement ses valeurs, comme celle de mettre le client au centre de tout. En fait, je crois sincèrement que ALBI et moi, c’est le match parfait », conclut Christian Morin, un homme visiblement heureux de ses défis, présents et futurs. M.C.

 

Sur la photo: 

Christian Morin (à gauche), nouveau v.-p. aux ventes au sein du Groupe ALBI le géant, se tient aux côtés de l’équipe de direction chargée de faire briller la concession Hyundai Châteauguay dans la constellation ALBI : (de g. à d.) Serge Chayer, directeur des opérations fixes, Giovanna Verdino, contrôleur financier, Enrico Bucci et Alexandre Thivierge, tous les deux directeur des ventes.

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<