Christian Meunier, nouveau président de Infiniti: À la recherche d’une niche

 

Infiniti dans le court terme

« Infiniti s’est cherché une image pendant plusieurs années, constate Christian Meunier. Nous n’avons pas choisi notre destinée et nos véhicules s’adressaient un peu à tout le monde. Nous avons besoin de faire preuve d’un peu plus de courage dans notre approche produits. Nous sommes une marque de gens qui aiment repousser les limites et nos véhicules doivent refléter cette réalité. Nous devons arrêter de produire des voitures qui plaisent à tout le monde, ce n’est pas notre objectif. Nous devons créer des premières mondiales au chapitre de la technologie et trouver une niche qui sera la nôtre. »

 

Pour le marché canadien

Pour le marché canadien, Christian Meunier admet qu’il faut faire bouger les choses un peu plus. La marque doit se faire connaître par plus de gens. Le modèle QX50 est la figure de proue de ce nouveau souffle que Meunier veut donner au Canada. Il constitue 35 % des ventes et on vise à augmenter cette part de marché avec une plus grande disponibilité du véhicule, qui s’est avéré rare à ses débuts. On compte aussi beaucoup sur la prochaine génération de QX60, qui arrivera bientôt. Sa nouvelle plateforme peut accueillir des modèles e-power ou 100 % électriques. On entame ainsi la stratégie qui sera en place d’ici deux ans. •••

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page