Chicago présentera le premier « vrai » Salon de l’auto en Amérique depuis le début de la pandémie

C’est officiel ! Il y aura un salon de l’auto à Chicago en juillet. Il ne sera pas présenté de manière virtuelle, mais bien en présentiel. De plus, il devancera tous les autres grands salons prévus aux États-Unis d’ici la fin de l’année. 

Dans un communiqué publié mardi, les organisateurs annoncent cependant que cet événement sera plus court. Présenté à la place McCormick, son lieu habituel, il aura lieu du 15 au 19 juillet. 

Ce sera donc le premier grand salon automobile présenté au sud de la frontière depuis l’arrêt des activités causé par la pandémie de COVID-19, en mars 2020. 

Et les autres grands salons étatsuniens ?

Le Salon de New York, lui, aura lieu au centre Jacob Javitz, comme à l’habitude, du 19 au 29 août. Quant au Salon de Détroit, ou plutôt l’événement de courte durée qui s’y substitue cette année, le Motor Bella, il aura lieu du 21 au 26 septembre à la piste de course M1 Concourse de Pontiac, au Michigan. 

À Los Angeles, enfin, on demeure plus optimistes. Comme à New York, le grand salon de la côte Ouest durera une dizaine de jours, du 19 au 28 novembre, et il se tiendra au LA Convention Center, comme à l’habitude.

De plus courte durée qu’à l’habitude, le Salon de l’auto de Chicago 2021 imposera une distanciation des visiteurs et un contrôle de foule, annoncent ses organisateurs.

Un salon plus court avec moins de constructeurs

En plus d’être raccourcie (5 jours plutôt que 9 ou 10, selon l’année), la 113e édition du salon de Chicago n’utilisera qu’un seul hall de la place McCormick, plutôt que deux. Il exploitera aussi une zone extérieure voisine du complexe pour « profiter des conditions climatiques plus clémentes de juillet », expliquent ses organisateurs.

Dans le communiqué du salon, Dave Sloan, le directeur général, admet que le mois de février serait un moment plus propice pour présenter cet événement. Le fatalisme le pousse vraisemblablement à affirmer que cette « opportunité » a poussé son organisation « à être créative et à essayer de nouvelles choses. » 

M. Sloan prétend aussi que les constructeurs n’ont pas hésité à emboîter le pas. Cependant, certaines sources indépendantes avertissent qu’il y aurait moins de constructeurs à ce salon, certains  d’entre eux ayant déjà annoncé qu’ils attendent 2022 pour reprendre leur participation à ce genre d’événements.

Le « Camp Jeep » sera à coup sûr une attraction populaire du Salon de Chicago 2021, avec ses démonstrations convaincantes des aptitudes hors routes des véhicules de marque Jeep.

Événements intérieurs et extérieurs

Les visiteurs du Salon de Chicago pourront donc profiter d’une exposition intérieure, mais aussi d’essais routiers organisés sur des artères environnantes. Ils seront également conviés à des essais en circuit fermé du Camp Jeep et avec des camions Ram, de même qu’à des démonstrations techniques et diverses activités organisées sur l’avenue Indiana, voisine de la place McCormick, qu’on aura transformée en espace de festival pour l’occasion. 

Il y aura même une foire d’adoption d’animaux commanditée par Subaru. Pour sa part, Ford entend profiter des espaces extérieurs de cette exposition pour mettre en valeur ses nouveaux Bronco, Bronco Sport et Mustang Mach-E.

Les visiteurs ne pourront acheter leurs billets qu’en ligne et les places seront limitées. L’inscription aux activités spéciales devra également être faite en ligne. Voilà des réalités auxquelles les événements seront sans doute confrontés pour quelque temps encore.

Photos : Salon de Chicago et Stellantis

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page