Chaise musicale chez les groupes: Quand la géographie s’en mêle !

Chaise musicale chez les groupes: Quand la géographie s’en mêle !

En l’espace de quelques jours, trois belles concessions viennent de changer de main ou sont sur le point de le faire et ces transactions qui impliquent toutes des groupes ont un autre dénominateur commun : la géographie.

 

Sirius: Application

Au sud… Claude Jeannard achète Nissan Châteauguay

Dans un premier temps, le Groupe Rive-Sud/Barnabé de Joël Grégoire transfère à Claude Jeannard les actifs de Nissan Châteauguay.

Le nouveau nom sera vraisemblablement Solution Nissan puisque les deux autres concessions de M. Jeannard s’appellent Solution Ford et Solution Mazda. De surcroît, les trois établissements ont pignon sur rue les uns à proximité des autres sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste (la 138 Est), l’artère principale de Châteauguay.

« C’est vraiment une question de stratégie démographique, a expliqué Joël Grégoire quand AutoMédia l’a questionné sur la raison de la vente. Je serais encore à Châteauguay si j’avais pu acquérir d’autres franchises dans la région. Comme ça n’a pas été le cas, je préfère laisser à M. Jeannard l’avantage de bâtiments qui sont voisins. »

Les approches entre le vendeur et l’acheteur, de même que la ronde de négociations, ont été menées par la firme d’experts-conseils AutoCap/Dealer Solutions North America.

Solution Nissan Châteauguay

Nissan Châteauguay qui devient Solution Nissan

Au nord et à l’est… des acquisitions pour HGrégoire et Lallier 

Pendant ce temps, Greg et John Hairabedian, respectivement fondateur et président de HGrégoire, contrôlent désormais en entier le marché de Nissan à Laval et même au nord de l’île puisqu’ils viennent d’ajouter Nissan Blainville à leurs concessions Nissan Chomedey et Nissan 440 à Vimont.

Enfin, le ALBI Honda Pointe-aux-Trembles, du 12150 rue Sherbrooke Est, est passé au Groupe Lallier dirigé par Denise et Michel Dagenais (belle-sœur et beau-frère).

En mettant la main sur cette franchise, Lallier consolide son emprise sur l’est de l’île de Montréal puisqu’il opère déjà Lallier Honda 40-640, rue des Migrateurs, à Terrebonne. Les deux territoires ne sont séparés que par le pont Le Gardeur.

Les Dagenais placeront Jimmy Houle, l’actuel directeur général de Lallier Kia Laval, aux commandes de leur nouvelle acquisition, tandis qu’Émile Houle remplacera son frère à Laval.

« Nous aurons une saine compétition amicale entre nous », annonce avec le sourire Josée Fournier, directrice générale adjointe à Yvon Dumoulin chez Honda 40-640 (qui a vendu 1 000 véhicules neufs et près de 600 d’occasion l’an dernier).

HGrégoire contrôlent désormais en entier le marché de Nissan à Laval et même au nord de l’île puisqu’ils viennent d’ajouter Nissan Blainville à leurs concessions Nissan Chomedey et Nissan 440 à Vimont.

 

La patience récompensée

« Denise et moi, nous nous sommes embarqués dans une nouvelle odyssée, avoue Michel Dagenais. Je ne pensais pas vraiment vivre une autre expansion, encore moins Denise qui pourrait se la couler douce. Mais l’opportunité était trop belle compte tenu de l’historique que j’ai avec cette concession Honda. »

Retour en arrière : dans les années 80, Jean Alloul décide de mettre en vente sa concession Pointe-aux-Trembles Honda. Michel Dagenais, déjà impliqué dans Lallier Honda Repentigny (qui deviendra Lallier Honda 60-640 en 2016 suite à un déménagement), est très tenté mais Michel Lauzon, alors directeur du Québec pour Honda Canada, lui rappelle que le constructeur (à cette époque-là) ne permet pas à un concessionnaire de posséder deux concessions dont les territoires sont limitrophes.

Alors Michel D. réfère à Michel L. son ami Pierre Deveau qui achète ledit Honda. Quand plus tard M. Deveau met en vente le commerce, Michel Dagenais est de nouveau très intéressé – et, cette fois, sans opposition de la part de Honda Canada – mais c’est Denis Leclerc, le président d’ALBI alors en mode expansion, qui remporte la mise.

Quand Lallier a su que la fameuse concession tant convoitée depuis si longtemps était à nouveau disponible, Michel Dagenais n’allait pas rater cette nouvelle occasion. « D’une certaine manière, philosophe l’homme d’affaires, que j’en sois finalement le propriétaire est un juste retour du balancier. »

Honda Pointe-aux-Trembles

ALBI Honda Pointe-aux-Trembles qui devient Lallier Honda Pointe-aux-Trembles

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<