Canadian Black Book annonce un accord d’intégration avec la plateforme mondiale TRADE X

Canadian Black Book, a annoncé aujourd’hui un accord d’intégration de données avec TRADE X. Cette plateforme mondiale de commerce automobile transfrontalier entreprise à entreprise (B2B) relie les concessionnaires à l’échelle internationale. Le logiciel mondial de négociation de véhicules de TRADE X sera amélioré afin d’y inclure tous les services ainsi que les données transactionnelles historiques du Canadian Black Book. Cette conversion permettra une augmentation des transactions internationales entre les concessionnaires sur la plateforme.

« TRADE X fournit une solution à la demande sans cesse grandissante d’un moyen efficace de négocier à l’échelle internationale dans l’industrie automobile. Nous avons déployé une plateforme numérique grâce à laquelle les concessionnaires, dans différents pays, peuvent acheter et vendre des voitures. Ce marché sécurisé et conforme fournit des données entièrement transparentes et permet des transactions automatisées. Nos processus et nos services permettent d’acheminer un véhicule d’un marché à un autre », a expliqué Ryan Davidson, fondateur et PDG de TRADE X.

Ainsi, le traitement des paiements, la logistique, l’échange de devises, l’analyse des données et le financement, jadis des services fragmentés, sont tous intégrés pour l’exportateur. Il s’agit d’un marché de plusieurs milliards de dollars en termes de volume de ventes mondiales d’automobiles d’occasion. « Avec notre première phase axée sur les véhicules provenant du Canada vers les États-Unis, il était clair que nous devions nous associer au fournisseur de données canadiennes les plus précises et les plus fiables, et Canadian Black Book était notre choix évident », ajoute Ryan Davidson.

Accès à un réseau pour concessionnaires

Le système TRADE X permet aux concessionnaires d’accéder à un réseau de concessionnaires automobiles agréés qui ont été méticuleusement contrôlés pour garantir fiabilité et transparence. Après l’intégration, les concessionnaires reçoivent une orientation, au cours de laquelle ils peuvent commencer à interagir avec des acheteurs ou des vendeurs potentiels.

Une fois qu’un acheteur s’engage à acheter sur le marché, les véhicules sélectionnés sont ensuite expédiés à un entrepôt TRADE X pour un rapport sur l’état du véhicule. Après vérification de son état, de la propriété ou du titre, le paiement est alors effectué automatiquement au vendeur avec toutes les taxes locales applicables.

« L’intégration des données du Canadian Black Book dans la plateforme améliorée de TRADE X garantira que les concessionnaires canadiens et américains auront accès aux données automobiles nord-américaines les plus précises tout au long de leur transaction », a déclaré Yolanda Biswah, vice-présidente des ventes pour Canadian Black Book.

La plateforme TRADE X offre actuellement son marché de gros numérique aux concessionnaires nord-américains, leur donnant accès à l’approvisionnement et à la vente de stocks transfrontaliers, et étend simultanément sa portée à un marché mondial plus large.

Avantages pour le Québec

Avec la qualité reconnue des véhicules d’occasion disponibles au Québec, cette nouvelle plateforme entraînera possiblement une augmentation des transactions d’abord vers le marché américain puis ailleurs.

Selon Shelley Keller, directeur marque et design chez Trade X, trois avantages démarquent la nouvelle plateforme. Tout d’abord, une meilleure correspondance des véhicules grâce au décodage du Numéro d’identification du véhicule (VIN) fournit par CBB qui permet de connaître toutes les options du véhicule. En second, une connaissance exacte des inventaires autant chez les franchisés que chez les marchands. Mais ce qui est encore plus intéressant pour le Québec, c’est une plus grande précision dans l’évaluation du véhicule.

« Les données sont ajustées par région, de sorte que les clients québécois voient une évaluation reflétant davantage les réalités de leur marché, plutôt qu’une évaluation nationale », ajoute Shelley Keller.

Rappelons que TRADE X est un service fixe et payant, disponible sur un portail en ligne ou avec une application pour les appareils mobiles iOS et Android. Pour plus d’informations, visitez www.tradeexport.com.

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page