Boomerang : le nouveau service de souscription du Groupe Vincent 

Boomerang : le nouveau service de souscription du Groupe Vincent 

Le Groupe Vincent, basé à Shawinigan, vient de lancer un nouveau service de souscription automobile baptisé Boomerang Abonnement

 Le client choisit l’un des véhicules offerts par le programme et s’abonne pour 6 ou 12 mois. Tout est inclus : le véhicule, l’entretien, les pneus d’hiver, les plaques, les assurances, etc. Il ne reste plus au client qu’à mettre du carburant et rouler. 

Cox Automotive

Pour le moment, quatre modèles sont au menu, tous des Hyundai: l’Elantra, le Tucson, l’Ioniq Hybride branchable, le Kona et bientôt le Kona 100% électrique. Bien entendu, il y a un avantage financier pour le client à s’engager pour un an. 

En plus de son programme d’abonnement, Boomerang offre propose aussi la location à court terme (de 1 à 30 jours) via sa division Boomerang Location.  

CarFax
Groupe Vincent, Boomerang Abonnement

Groupe Vincent, Boomerang Abonnement

Pas nouveaux mais…

Ceux qui suivent l’actualité automobile de près savent que de tels services existent déjà, surtout aux États-Unis. Dans certains cas, le programme est offert directement par le constructeur (pensons à Porsche Passport ou à Care by Volvo). Dans d’autres cas, le service est offert par un concessionnaire. Mais, au Québec, le Groupe Vincent est sans aucun doute l’un des premiers à proposer un tel service. 

En entrevue avec AutoMédia, Maxime Vincent, président du groupe, a expliqué qu’il s’agit avant tout d’un projet pilote. Car avant que ce type d’accès à la mobilité devienne la norme, il reste plusieurs défis de taille à relever.

 

Caroline Thomas, directrice du programme Boomerang et Maxime Vincent, président du Groupe Vincent.

 

 

Le problème des assurances

Les assurances demeurent l’un des principaux enjeux. Pour l’instant, Maxime doit assurer lui-même son initiative. 

« À ce jour, je n’ai pas trouvé d’assureur qui voulait nous assurer. Il existe une police d’assurance FQ2, soit une police qui te permet d’assurer un véhicule qui n’est pas à ton nom, mais personne ne l’offre encore. J’ai alors conclu une entente avec mon assureur pour couvrir les pertes totales et le vol avec une franchise de 10 000 $. Pour tout dommage entre 0 $ et 10 000 $, c’est nous qui sommes responsables. J’ai ainsi monté le programme en estimant les coûts associés aux dommages mais, ultimement, j’ai besoin de données – je dirais provenant d’une centaine d’abonnés – avant de pouvoir réellement évaluer le coût relié aux accidents et aux réclamations. Je ne peux pas aller plus vite que les données que je vais recueillir avec le temps. »     

Boomerang Abonnement

Boomerang Abonnement

 

 

Le coût, une question d’éducation 

Il y a aussi tout un travail d’éducation à faire auprès des clients. Car dans la tête de ces derniers, un véhicule compact se loue entre 400 $ et 500 $ par mois. Or, le véritable coût de possession d’un véhicule neuf est bien plus élevé quand on inclut l’entretien, les pneus, les assurances, l’immatriculation et aussi la dépréciation, qui demeure d’ailleurs un sujet très mal compris des consommateurs. 

Dans son plan d’affaires, Maxime prévoit trois niveaux de services : Or, Argent et Bronze. La catégorie Argent pourrait proposer, par exemple, un véhicule d’occasion d’un ou deux ans offert à 500 $ au lieu de 700 $. Pour l’instant, Maxime propose seulement le plan Or. « Je me suis dit que c’était la chose à faire pour partir la roue. Lorsque les véhicules de catégorie Or reviendront, ils deviendront des véhicules de catégorie Argent, et ainsi de suite. » 

Boomerang Abonnement

Boomerang Abonnement

  

L’importance du constructeur 

Le Groupe Vincent possède quatre concessions : Hyundai Shawinigan et Hyundai Trois-Rivières, Avantage Honda Shawinigan et Mazda Prestige Shawinigan. Pourtant, seuls les produits Hyundai sont compris dans le programme Boomerang. Pourquoi ? Parce que le constructeur coréen accorde des rabais substantiels sur le prix des véhicules dédiés aux flottes (près de 4 000 $), tandis que Honda et Mazda octroient beaucoup moins (500 $ pour être exact). « En fin de compte, il faudrait augmenter le prix des abonnements mensuels d’au moins 100 $ sur les véhicules des deux marques japonaises pour offrir le même service, ce qui deviendrait plus difficile à promouvoir auprès des clients », explique Maxime Vincent. 

 

Boomerang Abonnement

Boomerang Abonnement

 

À qui s’adresse le service d’abonnement Boomerang ? 

 On s’attend à deux types de clients : les baby-boomers, qui veulent le moins de soucis possible, et les millénariaux, qui perçoivent l’accès à la mobilité de manière bien différente que leurs parents. Il y aura également les travailleurs saisonniers, les gens qui anticipent un changement de situation dans les mois à venir, ou même ceux qui ne sont pas prêts à s’engager dans un achat ou une location traditionnelle à long terme (une réalité probablement à la hausse par les temps qui courent).  

Boomerang Abonnement

Boomerang Abonnement

 

 

 

 

 

 

 

Catégories: Industrie

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<