BMW Group Canada s’offre un salon de l’auto virtuel

Faute de pouvoir tenir des salons avec des visiteurs en chair et en os, sans oublier le métal roulant, les organisateurs des salons de l’auto de Montréal et de Québec ont choisi d’organiser des événements virtuels. Mais ils ne sont pas seuls à avoir opté pour cette formule. BMW Group Canada aussi s’est offert un événement rassembleur sur internet qui a été baptisé Salon de l’auto et Cinéma (traduction de Auto Show and a Movie).

Cet événement s’inscrit dans la transformation numérique amorcée par ce constructeur, selon un communiqué publié le 1er mars. Il a eu lieu le 27 février, à partir de 19 h00, et il a réuni environ 7 000 internautes des quatre coins du pays. C’est 1 000 participants de plus que le nombre anticipé initialement.

« Nous avons apporté nos produits directement dans leur salon. Les formats numériques sont un excellent moyen pour nous de rester connectés à notre communauté. Nos clients sont notre priorité, et une étape clé pour soutenir cela est d’être là où ils ont besoin de nous », affirme Andrew Scott, responsable de la marque BMW au sein de BMW Group Canada.

Événement « Salon de l’auto et Cinéma » (« Auto Show and a Movie » en anglais) de BMW Group Canada

Un « Salon de l’auto » qui dure 20 minutes

Cet événement virtuel débutait par une vidéo de 20 minutes proposée en français et en anglais. Elle présentait une quinzaine de modèles, dont les nouvelles M3 et M4, suivi d’un survol des BMW iX et i4, deux VÉ attendus pour bientôt. 

À la suite de cette présentation, les participants pouvaient utiliser un code reçu au moment de l’inscription pour visionner le film de leur choix sur la plateforme Boutique Cineplex. 

En outre, l’événement comportait son lot de prix de présence : un bon de visionnement pour un film pour tous les participants, deux cents forfaits-cadeaux comprenant une couverture BMW et des friandises (à déguster en visionnant ce film) et 25 casques d’écoute Bowers & Wilkins. 

« Rencontrer les fans de la marque en personne nous manque », explique Andrew Scott. « Les salons de l’auto nous donnent l’occasion de partager notre passion pour BMW avec les gens qui aiment nos voitures autant que nous. Nous ne pouvions pas laisser passer une année sans nous réunir avec eux ou leur dire combien nous apprécions leur soutien. » Voilà un commentaire que les organisateurs des grands salons canadiens encadreront sans doute afin de répliquer aux constructeurs qui affirment que ce genre d’événement n’a plus d’importance…

Page d’accueil de la Salle d’exposition virtuelle du site BMW.ca de BMW Group Canada

Le numérique, un médium de choix pour BMW

L’organisation de cet événement virtuel s’ajoute à d’autres productions hébergées sur le site BMW.ca comme, par exemple, BMW Live from Ultimate Drive, une série de présentations interactives en direct d’experts canadiens mettant en valeur les nouveautés de la marque. À cela s’ajoute la Salle d’exposition virtuelle que peuvent utiliser les clients et autres acheteurs potentiels pour se renseigner.

La numérisation constitue une priorité pour le groupe BMW. « Nous allons investir un montant annuel à trois chiffres en millions d’euros jusqu’en 2025 pour numériser nos ventes et notre marketing, et nous travaillons en collaboration avec nos partenaires de vente au détail pour offrir la meilleure expérience client du secteur à l’avenir », a déclaré Pieter Notas, un membre du conseil d’administration de BMW AG responsable des clients, des marques et des ventes dans un exposé consacré aux prévisions commerciales et financières de 2021 à la mi-janvier.

Photos : BMW Group et BMW Group Canada

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page