BMO: Les bons coups de 2016

BMO: Les bons coups de 2016

La BMO a contribué à la croissance de ses clients avec près d’une dizaine de financements d’acquisition de concessions. De plus, plusieurs financements immobiliers ici même au Québec, ainsi que des financements pour nos clients ayant des opérations des deux côtés de la frontière, ont permis à des entrepreneurs du marché automobile de concrétiser leur ambition.

« Nous nous sommes aussi démarqués par l’approche conjointe de nos directeurs financement aux particuliers ainsi qu’au commercial » affirme Sylvie Brunelle, directrice principale, ventes financement automobile Québec. Quant au temps de réponse, la directrice souligne que « nous avons connu une année exceptionnelle avec très peu de délais et ce, même en période de pointe. Nos clients nous en ont régulièrement fait part, une qualité qui nous démarque de la compétition. »

Trader

De plus, la BMO a opté pour la stratégie du partenariat. Depuis février dernier, « nous nous sommes affiliés à Carfinco qui fait du crédit spécialisé afin d’accélérer le processus de décision et aider nos clients à vendre plus », explique le vice-président, financement automobile Québec, Guy Langevin.

Et pour une 6e année consécutive, BMO est heureuse d’avoir obtenu le meilleur sondage JD Power des institutions financières au niveau du financement aux particuliers. « Nous tenons à remercier toute notre clientèle pour cette reconnaissance », disent en chœur Guy et Sylvie.

 

LES SOUHAITS DE 2017 

Cette nouvelle année passera forcément à l’histoire puisque l’institution financière fêtera ses 200 ans ! « Nous en sommes très fiers, dit Guy Langevin. Sans compter que, depuis plus de 30 ans, notre équipe du financement automobile améliore constamment ses façons de faire avec les concessionnaires. »

Dans cet esprit, la BMO effectuera des changements au système de décision de crédit afin d’augmenter le nombre d’approbations automatiques. « Malgré tout, nous projetons d’améliorer encore notre système afin de répondre plus rapidement aux concessionnaires », précise la directrice.

Enfin, suite à une forte croissance au niveau du financement commercial, « l’équipe de professionnels devra grossir avec l’embauche d’un employé afin de maintenir son service exceptionnel », conclut Guy Langevin.

 

Sur la photo: Guy Langevin, vice-président, financement automobile Québec, et Sylvie Brunelle, directrice principale, ventes financement automobiles Québec, BMO.

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<