AUTOPROPULSION: nouveau logiciel d’évaluation et tarification pour véhicules d’occasion

AUTOPROPULSION:  nouveau logiciel d’évaluation et tarification pour véhicules d’occasion

Le 23 janvier dernier, les membres de l’Association des marchands de véhicules d’occasion du Québec (AMVOQ) et de la Corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ) ont assisté à une présentation Web toute particulière. Il s’agissait, en effet, du lancement officiel d’un nouveau logiciel d’évaluation et tarification pour véhicules d’occasion, une solution révolutionnaire baptisée Autopropulsion et qui est désormais disponible en exclusivité aux membres des deux associations

 

Dealer

Une idée simple

Depuis toujours, le succès de la vente de véhicules d’occasion dépend de la capacité d’un commerçant à évaluer correctement le montant à payer pour une unité et à déterminer à quel prix la placer sur le marché. Une évaluation juste et une tarification efficace assurent évidemment une meilleure rotation de l’inventaire et permettent une utilisation optimale des ressources. Cette démarche a longtemps été faite de manière plus ou moins organisée. Mais le marché est de mieux en mieux informé et la marge d’erreur devient presque nulle. Les contraintes du marché forcent les commerçants à recourir à des méthodes de travail de plus en plus sophistiquées. Dans cet environnement, l’accès rapide à des données précises devient essentiel au succès d’une entreprise. L’idée du nouveau logiciel n’est donc pas nouvelle en soi.

De plus, il est connu que certaines compagnies offrent déjà des solutions dans ce domaine. Ces compagnies recueillent toutes sortes de données qu’elles compilent et revendent aux commerçants à des coûts parfois très coûteux. Considérant l’importance de plus en plus grande d’avoir la bonne donnée en temps opportun et les coûts relativement élevés des solutions existantes, les membres de l’AMVOQ et de la CCAQ ont décidé d’analyser plus sérieusement la possibilité de se doter de leur propre logiciel d’évaluation et de tarification. Le projet a pris une forme plus concrète en 2015 au moment où les discussions entre les deux associations québécoises se sont multipliées avec un seul et même objectif : se doter de ses propres outils. Ainsi est né Autopropulsion.

CarFax

 

Le logiciel Autopropulsion témoigne d’une volonté globale des commerçants de se donner des outils qui leur permettront de prendre en mains leur avenir numérique. » Steeve De Marchi, directeur général de l’AMVOQ.

 

Une première !

Puisque Autopropulsion est une réalisation conjointe de l’AMVOQ et de la CCAQ, il vaut la peine de souligner que ce partenariat est vraisemblablement une première au Canada. Une telle collaboration entre les deux principaux intervenants de l’industrie de la vente de véhicules au Québec peut sembler surprenante aux yeux de certains, mais les deux organisations en sont arrivées à la conclusion qu’il était temps de s’asseoir ensemble pour le bien commun de leurs membres respectifs. Dans cette optique, on peut vraiment parler d’une véritable révolution.

La création d’Autopropulsion va au-delà du déploiement d’une solution d’évaluation et de tarification. « Elle témoigne d’une volonté globale des commerçants de se donner des outils qui leur permettront de prendre en mains leur avenir numérique. Cette première incursion par les associations de commerçants dans le monde du Big Data permet déjà d’entrevoir de nouvelles possibilités », affirme Steeve De Marchi, directeur général de l’AMVOQ.

Chose certaine, il s’agit d’une véritable révolution dans la manière dont les données seront traitées dans le monde de la vente de véhicules d’occasion au Québec.

 

Note

  • Autopropulsion est disponible maintenant. Il est même déjà installé chez certains membres.
  • Pour se procurer le logiciel : en ligne pour les membres de la CCAQ (www.ccaq.com) et en s’adressant à leur agent de territoire pour les membres de l’AMVOQ.

 

 

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

AUTOPROPULSION - AMVOQ ET CCAQ

 

       

 

Catégories: Industrie

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<