Ainsi pense Antoine: Quand le maître d’œuvre doit plaire à tout le monde…

Comment lui faire comprendre que les constructeurs automobiles n’ont malheureusement pas encore adapté leurs batteries aux besoins réels des véhicules d’aujourd’hui ?

Voilà le genre de situations avec lesquelles le conseiller technique doit composer chaque jour. Plusieurs échouent, d’autres réussissent avec de bons mots à gagner la confiance de leurs clients, en dépit d’un problème sur lequel ils n’ont pas de prise.

Alors, à tous ces maîtres d’œuvre qui prennent leur travail au sérieux, qui facturent pour les bonnes raisons et qui savent à la fois rassurer, éduquer et comprendre leurs clients, chapeau ! Vous avez tout mon respect.

 

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page