Ainsi pense Antoine: Quand le maître d’œuvre doit plaire à tout le monde…

La tâche est colossale, considérant la complexité des véhicules modernes. Parce que son métier va bien au-delà d’une simple pose de pneus, le conseiller technique doit sans cesse apprendre et s’éduquer sur les nouveaux modèles, les technologies et les procédés.

Il doit suivre des formations de plus en plus perfectionnées parce qu’il lui faut répondre aux interrogations de consommateurs de mieux en mieux informés, qui veulent comprendre pourquoi tels entretiens ou telles réparations sont nécessaires – et qui veulent se faire expliquer la facture.

Surtout, pour le client, le conseiller technique représente le symbole, l’image de toute une équipe qui travaille derrière lui. Ce rôle, il doit le gérer comme un maître d’œuvre.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page