Ainsi pense Antoine: Quand le maître d’œuvre doit plaire à tout le monde…

 

 

La tâche est colossale, considérant la complexité des véhicules modernes. Parce que son métier va bien au-delà d’une simple pose de pneus

Pas tout à fait ça

Aujourd’hui, évidemment, je me rends bien compte qu’il n’en est rien. De un, le métier de vendeur d’automobiles comporte une multitude de désavantages, à commencer par les horaires.

De deux, les clients sont beaucoup plus informés qu’autrefois sur les véhicules et les modalités de paiement, alors qu’ils s’y connaissent rarement en mécanique et en entretien.

Enfin, on sait qu’un bon conseiller technique, sans tomber dans l’excès, est capable de toucher un excellent salaire − souvent supérieur à celui d’un vendeur.

En 2019, le conseiller technique a tout un défi à relever. Bien sûr, son objectif premier est de faire fructifier les revenus de son département. Pour ce faire, il lui faut gagner la confiance de chacun de ses clients, laquelle n’est jamais acquise.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page