Chrysler Grand caravan

Ainsi pense Antoine: La relance de la fourgonnette… mais pour qui ?

Cette année, la Chrysler Grand Caravan débarque contre toute attente sur la pointe des pieds. Sans qu’on la publicise. Sans même qu’on le sache. Et offerte à presque 10 000 $ de plus que la précédente Dodge du même nom. Il est toutefois clair que l’attrait du prix n’y est plus. En fait, on lui préférera sans doute une Pacifica plus moderne et à peine plus chère, une fois les rabais du constructeur considérés. Cela dit, Chrysler perdra au final une très grande part de sa clientèle qui, visiblement, se tournera vers les trois alternatives du marché : la nouvelle Toyota Sienna à motorisation hybride, pour laquelle la liste d’attente s’allonge, la Honda Odyssey, qui jouit elle aussi d’une enviable réputation, et Kia, qui débarque également cette année avec une nouvelle fourgonnette, la Carnival. Une nomenclature qu’on attribuait à la Sedona ailleurs dans le monde et que le constructeur applique aussi chez nous.

Pour une première fois, Kia a la chance d’accaparer une grande partie du marché, bien que Toyota ait l’avantage d’une fourgonnette extrêmement frugale… et à quatre roues motrices.

Voilà donc un nouveau produit convaincant et très moderne, bien que la transmission intégrale, tout comme la motorisation hybride, se fasse toujours absente. Cela dit, Kia a clairement l’occasion avec ce modèle de conquérir une bonne partie des 40 000 acheteurs qui se procurent annuellement une fourgonnette au pays, et avec un prix pertinent et ultra-compétitif. Pour une première fois, Kia a la chance d’accaparer une grande partie du marché, bien que Toyota ait l’avantage d’une fourgonnette extrêmement frugale… et à quatre roues motrices.

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page