4e ALBI Open: Gros succès… comme d’habitude !

Le lundi 20 août s’est tenue la 4e édition annuelle du ALBI Open au prestigieux club Le Mirage, à Terrebonne. L’évènement a affiché complet, comme d’habitude.

 

Quelque 300 golfeurs ont envahi les terrains Carolina et Arizona pour entamer leur ronde sous un soleil radieux, la quatrième fois d’affilée que le beau temps est ainsi de la partie, à croire que les organisateurs ont passé un pacte secret avec Dame Nature, comme d’habitude.

Impossible de mourir de soif ou de faim entre les trous puisque de nombreux kiosques festifs éparpillés le long des parcours ont étanché et nourri les sportifs qui furent cependant nombreux à expérimenter un certain relâchement dans la précision de leurs coups au fur et à mesure que les drinks bleus et les poutines étaient consommés dans la joie et la bonne humeur.

Dealer

Un cocktail a par la suite réuni les participants désormais plus basanés qu’ils ne l’étaient au début de la journée, une centaine d’invités supplémentaires les ont rejoints, et tout ce beau monde a aménagé de l’espace dans son estomac déjà gavé parce que personne ne voulait rien rater du festin préparé comme d’habitude par le chef Mario Julien et sa brigade culinaire.

Un Groupe qui avait prédit vendre 32 000 voitures en 2017, qui en a plutôt écoulé 44 001, et qui prévoit atteindre le chiffre magique de 50 000 d’ici la fin de la présente année.

Durant le souper, une vidéo commentée par un robot (juré, craché !) a décrit l’incroyable chemin parcouru par une humble franchise Mazda située à Mascouche et reprise en 1996 par l’irrésistible duo formé par Denis Leclerc et Louise Villeneuve, respectivement président et vice-présidente du Groupe ALBI le Géant.

La concession ayant été fondé en 1978, le party a donc souligné les 40 ans d’existence d’un commerce qui, au fil des années, en a attiré 24 autres dans son giron, plus six centres de voitures d’occasion, plus une kyrielle de compagnies liées d’une manière ou d’une autre à l’univers de l’automobile.

Un Groupe qui avait prédit vendre 32 000 voitures en 2017, qui en a plutôt écoulé 44 001, et qui prévoit atteindre le chiffre magique de 50 000 d’ici la fin de la présente année

-Moins d’acquisitions au profit d’une fidélisation de la clientèle

-Les 25 concessions de voitures neuves du Groupe dirigeront chacun leurs projecteurs sur un département de véhicules d’occasion avant-gardiste

-Rendre l’électrique plus accessible ! 

Quand Denis Leclerc a pris la parole en promettant de garder ça court (ce qui est rarement son habitude), il est aussitôt sorti de son texte (ça, c’est son habitude) pour charmer son auditoire avec des remerciements bien sentis, une stratégie (moins d’acquisitions au profit d’une fidélisation de la clientèle), une autre stratégie (les 25 concessions de voitures neuves du Groupe dirigeront chacun leurs projecteurs sur un département de véhicules d’occasion avant-gardiste), une promesse (« On travaille à rendre l’électrique plus accessible ! ») et un cri du cœur face à ces gens qui prétendent que Denis Leclerc n’a pas de vie :

« C’est quoi, la définition du mot « vie » ? Faire ce que tu aimes le plus et être avec les gens que tu aimes. Moi, des journées comme aujourd’hui, j’en vivrais tout le temps ! »

L’assemblée au complet a aussitôt bondi pour offrir à son hôte une ovation debout, du genre qui deviendra une habitude pour le président qui en a rougi jusqu’aux oreilles.

 

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page