Quoi faire quand on n’a plus rien à vendre : quelques pistes

Il devient donc primordial de détecter, au moment de la qualification et de la prise de besoins du client, son niveau de connaissance des circonstances actuelles. Ce faisant, le conseiller sera en mesure d’éduquer son client dès le départ et de le guider dans sa transaction tout en gérant ses attentes en fonction de la réalité du marché. 

Si personne n’a le véhicule dans sa cour, le premier qui offre au client d’en effectuer la commande a d’excellentes chances de gagner.

Depuis toujours, on incite les représentants à proposer les unités en stock et à closer la vente sans tarder. Mais lorsque le plancher est vide et que les allocations sont repoussées, il est impératif de changer de cap et de prendre des commandes. Si personne n’a le véhicule dans sa cour, le premier qui offre au client d’en effectuer la commande a d’excellentes chances de gagner.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page