Sylvie Brunelle, directrice principale ventes financement automobiles Québec BMO

Les fraudes les plus courantes chez les concessionnaires automobiles

Mais c’est votre signature au bas du contrat…

« La concession a parfois une part de responsabilité dans ce type de fraude, dit Sylvie. Quand, par exemple, un directeur commercial fait trois demandes de financement à trois institutions financières en nous disant qu’il magasine, que les trois sont acceptées et qu’il livre trois véhicules au même client. Il nous dira que c’est le directeur des ventes qui lui a demandé de procéder ainsi mais moi je dis qu’il aurait dû nous déclarer que deux autres prêts avaient été consentis. Ça m’arrive de faire trois prêts à une même personne qui a la capacité financière mais pas à un client qui a recours à trois banques. »

Souvent les fraudeurs ciblent un véhicule qui stagne dans l’inventaire (visible en ligne) depuis longtemps. Ils misent sur le fait que le marchand sera trop content de s’en débarrasser.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page