Saisir l’occasion

Saisir l’occasion

Tous les ans au début de juin, la folie du Grand Prix débarque en ville, envahit les rues de Montréal. Il s’agit d’une manne pour les restaurateurs et les hôteliers du centre-ville. Mais pourquoi rester sur l’île de Montréal, pourquoi pas étendre cette frénésie un peu partout au Québec, pourquoi ne pas en profiter ? Finalement, c’est ça une occasion.

 

Y’en a qui l’ont l’affaire !

Denis Leclerc et son équipe chez le Groupe ALBI ont bien compris qu’ils pouvaient eux aussi bénéficier de la vague de la F1. Comment ? En invitant plus de 3000 personnes dans leur concession, en banlieue de Montréal, loin du centre-ville, pour un party F1, le vendredi soir de la F1.

 

La recette

La recette d’un bon party n’a rien de sorcier : faites sentir à vos invités (clients, employés, fournisseurs et futurs clients) qu’ils sont importants et appréciés. Sortez le champagne, la bonne bouffe, la musique, les spectacles et tout le tralala.

Mais pour réellement tirer profit de l’opération, il est important d’y ajouter sa touche personnelle. Quelque chose qui marquera vos invités. Dans le cas du party de la F1 du Groupe ALBI, Denis Leclerc, président du groupe, a profité de l’occasion pour diffuser non pas une, mais deux grandes nouvelles.

Dans un premier temps, le grand boss d’ALBI a lancé le concept « 2/1 », soit une proposition dotée d’une simplicité et d’un pouvoir d’attraction sans doute inégalés dans l’industrie. Imaginez : au cours des 30 prochains jours, le client qui achètera ou louera une MX-5 se verra prêter par ALBI, le froid venu, un CX-5 sans frais, pneus d’hiver inclus. Roulez votre décapotable biplace tout l’été, puis remisez-la en octobre avant de prendre la route avec votre multisegment jusqu’en avril. Mieux encore, l’offre est valable pour cinq hivers! Un concept inédit qui n’a pas manqué de laisser sa marque.

Albi Le Géant

La puce à l’oreille pour une offre irrésistible.

 

 

Le concept « 24/7 » a ensuite suivi : en simple, à compter du 1er août, un nombre croissant de concessions du Groupe ALBI seront « ouvertes » 24 heures par jour, 7 jours par semaine. « Que ce soit pour acheter, louer, poser une question ou requérir un dépannage d’urgence, il y aura quelqu’un au bout du fil pour vous répondre. Pas une machine ! Une vraie personne ! », a juré le président.

 

Conclusion
En jugeant la réaction des invités tout au long de la soirée, il est indéniable que le Groupe ALBI a su profiter de l’occasion de la F1 pour faire d’une pierre plusieurs bons coups. À vous de saisir votre occasion pour frapper un home run!

Catégories: Daniel Lafrance

À propos de l'auteur

Daniel Lafrance

Depuis plus de 30 ans déjà que je sillonne le monde de l’automobile, au début chez les concessionnaires comme vendeur, directeur commercial et directeur des ventes. Un bon moyen de comprendre le milieu. Ce qui m'a amené à l’édition c’est le travail d’organisateur et de coordonnateur dans le domaine de l’automobile. Je ne suis pas vraiment un maniaque d’autos, j'ai plus tôt un faible pour les camions et les VUS, tout ce qui peux tirer, pousser et travailler fort, ce qui me fascine c’est de voir ces superbes mécaniques à l’œuvre. Je travail surtout dans ce milieu pour rencontrer les gens qui façonnent ce monde et le rend aussi effervescent et surprenant c’est ce qui me passionne. Cofondateur d'AutoMédia.

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*