Êtes-vous prêt pour la retraite ?

Êtes-vous prêt pour la retraite ?

 

En 1750, l’espérance de vie était de 27 ans et d’environ 59 ans en 1921 grâce aux avancées remarquables de la science et de la médecine. Selon les dernières données de Statistique Canada, qui datent de 2007, ce chiffre a été évalué à 83 ans pour les hommes et à 86 ans pour les femmes. Nous pouvons dire que le fameux slogan « Liberté 55 » n’est plus vraiment de circonstance. Il faut être dans la soixantaine avancée, et même plus pour certains, avant d’envisager sa retraite. Si vous êtes un propriétaire en titre, un associé ou même un haut cadre dirigeant ayant de bons revenus, vous êtes probablement prêt et à l’abri financièrement pour vos vieux jours. Je ne parlerai pas de relève. Je pourrais débattre de ce sujet dans un prochain éditorial tellement il y a de choses à dire sur ce sujet.

 

Transition travail-retraite

Pour les gens qui sont très actifs, comme c’est probablement le cas pour la plupart d’entre vous, et qui pensent à leur retraite, c’est la transition travail-retraite qui est le plus difficile ou angoissant. Que faire de tout ce temps qui devient disponible du jour au lendemain ? Les premières semaines seront peut-être meublées par des vacances bien méritées, question de s’évader et de se reposer quelque temps. Mais dès votre retour, quand vous allez réaliser qu’il n’est pas question de retourner à la concession (au bureau), il faudra avoir pensé avant à « qu’est-ce que je fais ? ». Pour certains, ce sera peut-être une retraite très progressive, par exemple en ayant toujours un œil sur votre commerce, à distance, en y faisant quelques visites selon ce que vous aurez décidé pour votre relève. Si vous avez vendu votre concession, le scénario est tout autre.

 

Vos nouvelles occupations

D’après vos décisions, que ce soit un retrait progressif sur une plus ou moins longue période ou un retrait définitif du jour au lendemain, vos occupations vont changer d’une façon ou d’une autre. Pour ceux qui auront tout leur temps, il faudra se trouver de nouveaux défis, de nouvelles passions pour rester actifs. Pas besoin d’énumérer ici ce que vous pouvez faire, il y a autant de possibilités qu’il y a de personnes. Même si vous savez que la retraite approche, dites-vous que ce sera un choc, que vous vouliez ou pas ce passage. Même préparé, vous vivrez des imprévus. Les relations, les réseaux sociaux et la famille vont aussi influencer votre nouvelle vie. Il va falloir apprendre à gérer votre retraite. Vous allez vite vous rendre compte que ça ne se gère pas du tout comme un commerce.  

 

Catégories: Blogue, Daniel Lafrance

À propos de l'auteur

Daniel Lafrance

Depuis plus de 30 ans déjà que je sillonne le monde de l’automobile, au début chez les concessionnaires comme vendeur, directeur commercial et directeur des ventes. Un bon moyen de comprendre le milieu. Ce qui m'a amené à l’édition c’est le travail d’organisateur et de coordonnateur dans le domaine de l’automobile. Je ne suis pas vraiment un maniaque d’autos, j'ai plus tôt un faible pour les camions et les VUS, tout ce qui peux tirer, pousser et travailler fort, ce qui me fascine c’est de voir ces superbes mécaniques à l’œuvre. Je travail surtout dans ce milieu pour rencontrer les gens qui façonnent ce monde et le rend aussi effervescent et surprenant c’est ce qui me passionne. Cofondateur d'AutoMédia.

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*