Analyse des ventes de voitures électriques en 2016: C’est (presque) juste au Québec que ça se passe!

Analyse des ventes de voitures électriques en 2016: C’est (presque) juste au Québec que ça se passe!

 

Une tendance se dessine, inexorable : les acheteurs québécois sont les Canadiens les plus friands de véhicules verts. Ils l’ont prouvé encore l’an dernier en achetant les deux tiers des électriques et presque la moitié des rechargeables vendues au pays.

 

Statistiques ventes véhicules électriques en 2016

 

Statistiques ventes véhicules verts en 2016

* BMW ne répartit pas les ventes entre l’électrique i3 et la rechargeable i8, alors nous avons choisi de comptabiliser les deux modèles du côté des rechargeables (d’autant plus que la BMW i3 peut être livrée avec le moteur à essence prolongateur d’autonomie).

** Il faut rajouter à ce total quelques hybrides rechargeables vendues par BWM, Mercedes-Benz et Volvo; malheureusement, ces trois constructeurs n’ont pas voulu déclamer la proportion de leurs ventes plug-in pour les modèles concernés.

NDLR : Ne cherchez pas la Toyota Prius PHEV en 2016; la nouvelle génération de la rechargeable, désormais désignée Toyota Prius Prime, ne débarque en concession qu’au printemps 2017.

 

Et la championne 2016 est…

En 2016, le plus populaire des véhicules à motorisation électrique a été, au Québec comme au Canada, la Chevrolet Volt.

Merci au débarquement de sa seconde génération, la voiture rechargeable de GM a trouvé 2074 preneurs dans la Belle Province, soit près d’un acheteur canadien sur trois.

L’augmentation de ses ventes, de 125 % au Québec et de 137 % au Canada, fait en sorte que l’Américaine branchée a été choisie, de toutes les voitures vertes, une fois sur trois.

Vous noterez que la Chevrolet Volt a volé le titre de championne des ventes annuelles à la Tesla Model S, qui avait été la voiture verte la plus vendue au pays en 2015. Remarquez, si la Tesla Model S a perdu des plumes en 2016, ses ventes en chute (-18 %, soit 314 ) ont été triplement compensées par l’arrivée du Tesla Model X qui, lui, a trouvé 1032 preneurs au pays.

Ventes des 3 meilleurs vendeurs en 2015 et 2016 au CanadaCanada 2015 au Canada

  • Chevrolet Volt: 3506 (2016) et 1536 (2015)
  • Tesla Model S: 1466 (1466) et 1780 (2015)
  • Tesla Model X: 1032 (2016) et n.d. (2015)

 

 

 

Le Canada franchit le cap des 10 000 unités « vertes »

Les ventes de véhicules électriques et rechargeables ont crû de 56 % l’an dernier au Canada, dépassant d’une centaine d’exemplaires les 11 000 unités. C’est la première fois au pays qu’on écoule plus de 10 000 unités de ces véhicules en une année.

 

La Spark scintille au Québec

Les Québécois ont été particulièrement enthousiastes envers la Chevrolet Spark Electric, et ce, avant même de savoir que la petite urbaine en était à ses derniers moments de distribution : des 50 exemplaires vendus l’an dernier au Canada, les trois quarts (36) ont été cédés au Québec.

Chevrolet Spark

BMW baisse au Canada mais augmente au Québec

Et alors que les ventes du BMW i3 et la BMW i8 plongeaient de -1,5 % dans l’ensemble du Canada, la Belle Province a fait la part… belle à l’électrique avec prolongateur d’autonomie et à l’hybride rechargeable : sur notre territoire, leurs ventes ont augmenté de 24,1 %.

Sans surprise, l’Ontario et la Colombie-Britannique sont les deux autres provinces canadiennes les plus vertes, merci à leurs mesures d’encouragements financiers (renouvelées à la hausse cette année en Ontario). Ajoutez le Québec et vous avez là trois territoires qui se sont commis pour 95 % de toutes les voitures vertes vendues en 2016 au Canada.

 

 

Un peu de perspective, quand même…

En 2016 au pays, les ventes de véhicules verts ont occupé une part de marché d’une fois et demie supérieure à celle enregistrée en 2015. Mais… ladite part de marché demeure minuscule : 0,57 % des 1 948 899 véhicules neufs ayant trouvé preneur au Canada l’an dernier.

Au Québec, cette part de marché, avec près de 6000 véhicules verts sur un grand total de 458 287 unités écoulées l’an dernier, est deux fois plus importante : elle a atteint 1,29 %.

Le Québec et la Colombie-Britannique sont les deux premières – et les deux seules provinces à pouvoir se vanter d’avoir franchi le cap du 1 %.

 

Et si on les comptabilise toutes?

Avec presque 30 000 véhicules électriques ou rechargeables immatriculés dans une province ou dans une autre, le Canada voit sa flotte de 25 millions de véhicules en circulation pencher du côté vert… d’à peine 0,12 %.

Le Québec compte près de la moitié de tous ces véhicules électriques ou rechargeables (avec 13 500 immatriculations en force à la fin de 2016), ce qui fait osciller l’aiguille de part de marché, versus ses 6,3 millions de véhicules en circulation, à… 0,21 %.

C’est dire que pour chaque voiture verte immatriculée dans la Belle Province, il roule 467 véhicules à motorisations traditionnelles.

Dennis DesRosiers, le grand manitou de la statistique automobile au pays, rappelle que ces véhicules à motorisations traditionnelles vendus en 2016 demeureront en service deux fois plus longtemps que ceux commercialisés au début des années 2000. Actuellement, de tous les véhicules qui circulent sur les routes canadiennes, 44 % ont plus de dix ans.

 

 

Catégories: Statistiques

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*